La revue indépendante Prescrire a publié une nouvelle liste de 68 médicaments "plus dangereux qu'utiles".

Nouvelle liste noire de médicaments

Comme chaque année, la revue Prescrire s'est basée sur des études réalisées entre 2010 et 2013 pour établir une liste de médicaments "dont la balance bénéfices-risques est défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés". 

  • "médicaments actifs, mais qui compte tenu de la situation clinique exposent à des risques disproportionnés par rapport aux bénéfices qu’ils apportent"
  • "médicaments anciens dont l’utilisation est dépassée, car d’autres ont une balance bénéfices-risques plus favorable"
  • "médicaments récents, dont la balance bénéfices-risques s’avère moins favorable que celle de médicaments plus anciens"
  • "médicaments dont l’efficacité n’est pas prouvée au-delà d’un effet placebo, et qui exposent à des effets indésirables graves"

Quelques exemples (liste non exhaustive) ...

ALLERGOLOGIE - DERMATOLOGIE

CARDIOLOGIE

  • Lipanthy (fénofibrate), Befizal (bézafibrate) et Lipanor (ciprofibrate) sont des hypocholestérolémiants sans efficacité préventive prouvée (sauf effet placébo) et qui exposent à de nombreux effets indésirables, notamment cutanés, hématologiques et rénaux

DIABETOLOGIE - NUTRITION

  • Xénical (orlistat), utilisé dans le traitement du surpoids et de l'obésité, expose à des risques d'atteintes hépatiques et de fractures osseuses chez les adolescents, entraîne des troubles digestifs et diminue l'efficacité des contraceptifs oraux.

DOULEUR - RHUMATOLOGIE

  • Celebrex (célécoxib), Arcoxia (étoricoxib) et Dynastat (parécoxib) sont des antalgiques qui augmentent le risque d'accidents cardiovasculaires (thromboses et infarctus du myocarde) et de troubles cutanés
  • Ketum gel (kétoprofène en gel) est un anti-inflammatoire local qui expose à des troubles cutanés de type eczéma ou éruptions bulleuses
  • Feldène (piroxicam) est un anti-inflammatoire non stéroïdien qui accroît le risque de troubles cutanés et digestifs sans être particulièrement efficace

GASTRO-ENTÉROLOGIE

  • Motilium (dompéridone), utilisé dans le traitement des troubles digestifs (nausées, vomissements, ...) expose à des troubles du rythme cardiaque et à des morts subites

GYNÉCOLOGIE - ENDOCRINOLOGIE

PNEUMOLOGIE - ORL

  • Les décongestionnants vasoconstricteurs par voies orale et nasale (éphédrine, naphazoline, oxymétazoline, pseudoéphédrine, tuaminoheptane) exposent à de graves troubles cardiovasculaires pouvant être mortels

PSYCHIATRIE - DÉPENDANCES

  • Valdoxan (agomélatine), antidépresseur, expose à des pancréatites et à des hépatites, à des atteintes cutanées graves, à des suicides et des agressions
  • Stablon (tizneptine) antidépresseur, expose à des hépatites, des atteintes cutanées graves (pouvant être mortelles) et à des toxicomanies
  • Stresam (étifoxine), anxiolytique,  expose à des hépatites, à des hypersensibilités graves, aux syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell
  • Zyban (bupropione), utilisé pour traiter la dépendance au tabac,  expose à des troubles neuropsychiques de type agressivité, idées suicidaires, à des réactions allergiques graves (dont le syndrome de Stevens-Johnson), à des dépendances, et en cas de grossesse à des malformations cardiaques congénitales de l'enfant
  • Champix (varénicline), utilisé pour traiter la dépendance au tabac, expose à des éruptions cutanées graves (syndrome de Stevens-Johnson), des troubles cardiaques graves (infarctus du myocarde, angors, fibrillations auriculaires), des dépressions et des suicides.

 

Retrouvez la liste complète établie en 2013  et la mise à jour sur le site de la revue Prescrire

SI VOUS PRENEZ UN OU PLUSIEURS DE CES MÉDICAMENTS SUR PRESCRIPTION MÉDICALE, SURTOUT N'ARRETEZ PAS VOTRE TRAITEMENT !

SEUL VOTRE MÉDECIN PEUT SAVOIR SI VOUS ETES OU NON EXPOSE À CERTAINS DES RISQUES DÉCRITS ET DÉCIDER S'IL FAUT OU NON MODIFIER VOTRE TRAITEMENT, TOUTE INITIATIVE DE VOTRE PART SANS AVIS MÉDICAL SERAIT DANGEREUSE.

SOYEZ EN REVANCHE TRÈS VIGILANTS POUR L'AUTOMÉDICATION.

À lire également :
Grippe : n'abusez pas des médicaments contre la fièvre

Les médicaments contre le rhume sont dangereux

Anti-inflammatoires : nouvelle alerte sanitaire

Cancer du sein : certains antihypertenseurs accusés  d'accroître le risque

Tétrazépam : attention produit dangereux

Signaler les effets indésirables des médicaments

Suivant Le sport contre la démence sénile, ça marche !

Aucun commentaire pour "Nouvelle liste noire de médicaments"

Commentez l'article "Nouvelle liste noire de médicaments"