Mégacôlon et dolichocôlon

Le mégacôlon se définit par un côlon trop volumineux. Il ne faut pas le confondre avec le dolichocôlon qui est un colon trop long. Ces deux pathologies entraînent l'apparition de fécalome et consécutivement de constipation.

Le mégacolon est une anomalie acquise, faisant suite à une atteinte du système nerveux local du tube digestif.
Il peut également être dû à une maladie endocrinienne comme cela survient au cours d'une hypothyroïdie (insuffisance de sécrétion des hormones thyroïdiennes).
Certaines toxicomanies, en particulier celles liées à l'opium et à la morphine, peuvent également aboutir à l'apparition d'un mégacôlon.

Le principal symptôme du mégacôlon est la constitution d'un fécalome, volumineux amas d'excréments desséchés constitué de selles dures et qui occupe le rectum. L'autre caractéristique majeure du fécalome est son impossibilité d'évacuation par l'anus étant donnée sa consistance et son volume.

L'évolution du mégacôlon est bénigne. Elle nécessite un traitement médical qui utilise des lavements évacuateurs associés à des fluidifiants de selle. Le régime sans résidus est également important.

Le dolichocôlon est une anomalie anatomique due à l'augmentation de la longueur du côlon mais sans augmentation de la paroi et de son diamètre. Le dolichocôlon concerne essentiellement le côlon gauche et le côlon sigmoïde. Il est latent et entraîne l'apparition de symptômes banaux tels qu'une constipation, des ballonnements ou des douleurs abdominales.

Suivant Le traitement de la constipation

Aucun commentaire pour "Mégacôlon et dolichocôlon"

Commentez l'article "Mégacôlon et dolichocôlon"