Les bienfaits de la méditation ne sont plus à prouver : son impact a été démontré scientifiquement, tant sur le corps que sur le mental.
À tel point qu'on peut se demander pourquoi tout le monde n'a pas recours à cette méthode, la plus douce qui soit, pour soulager ses maux !
D'autant que rien n'est plus simple que de méditer. Vous en doutez ? 
Alors vous allez être surpris ...

Méditation : et si vous essayiez ?

Méditer, c'est quoi au juste ?
Méditer, c'est se déconnecter un moment de ses préoccupations, accorder à son esprit un temps de repos. 

Pourquoi méditer ?
Si on la pratique régulièrement, la méditation produit un grand nombre de transformations positives tant sur notre mental que sur notre physique, comme l'a validé la science.
De multiples expériences ont démontré que la méditation agit sur le cerveau et le modifie (on sait depuis de nombreuses années maintenant que le cerveau est capable d'évoluer tout au long de la vie).

  • Effets de la méditation sur le mental :
    • diminution du stress
    • diminution de l'anxiété
    • diminution des états dépressifs
    • amélioration de la concentration
    • amélioration de la mémoire
    • augmentation de la créativité
    • diminution des sentiments négatifs (peur, colère, ...)
    • pratiquée régulièrement, la méditation modifie notre façon de percevoir les choses en nous rendant plus optimistes, plus positifs, plus empathiques​
  • Effets de la méditation sur le physique :
    • baisse de la pression artérielle
    • diminution de la douleur (effet supérieur à celui de la morphine)
    • diminution des tensions musculaires
    • amélioration du système immunitaire
    • ralentissement du vieillissement cérébral
    • ralentissement du vieillissement cellulaire

COMMENT S'Y PRENDRE ?

Les premières fois 

  • Commencez doucement : fixez-vous un objectif de 5 minutes, c'est suffisant pour ressentir les effets de la méditation. Mettez une minuterie.
  • Choisissez le moment : assurez-vous que rien ni personne ne vous dérangera
  • Choisissez le lieu : si avec de l'expérience, on peut méditer n'importe où, pour commencer il vaut mieux choisir un endroit calme où on se sent bien. Plage, campagne, montagne, ... peu importe pourvu que vous aimiez l'endroit.
  • Choisissez la position : assis (par terre, sur une chaise, sur un fauteuil, ...) ou debout, aucune importance pour commencer. L'essentiel est que vous soyez à l'aise, confortable. Si vous choisissez de vous asseoir, vous pouvez replier les jambes mais évitez de les croiser. Vos mains seront ouvertes, tournées vers le ciel ou vers le paysage si vous êtes debout. Vous pouvez joindre le pouce et le majeur, mais ce n'est pas indispensable. Votre visage sera légèrement levé (ne laissez pas votre tête tomber en avant).
  • Expirez profondément puis respirez 3 fois, lentement, en visualisant l'air qui entre et sort de vos poumons
  • Fermez les yeux
  • Écoutez les bruits de la nature : le vent, les vagues, les oiseaux, ... et laissez-vous bercer. Laissez vos sens (ouïe, odorat) prendre le dessus sur vos pensées.
  • Quand les 5 minutes sont écoulées, rouvrez les yeux, expirez profondément et respirez 3 fois, lentement, en visualisant l'air qui entre et sort de vos poumons

Cela n'a l'air de rien, mais vous avez fait vos premiers pas dans la méditation si vous avez déconnecté pendant 5 minutes votre cerveau de ses pensées polluantes (la liste des courses par exemple ... !).

Et si vous avez l'impression de ne pas y arriver, ne vous découragez pas et recommencez un peu plus tard. Méditer est une sorte d'entraînement : on apprend peu à peu à "déconnecter" son cerveau et avec un peu d'expérience, on atteint cet état à la demande, dès qu'on le souhaite, quels que soient le moment et le lieu.

Méditez tous les jours : si méditer apporte une mieux-être immédiat, c'est la pratique quotidienne de la méditation qui aura un impact durable.

Par la suite :

  • Augmentez progressivement la durée de vos méditations (on peut très facilement méditer 30 mn chaque jour).
  • Avant de commencer, pensez à une problématique que vous voudriez résoudre, puis soufflez, respirez 3 fois, et méditez (et alors, ne pensez plus à vos problèmes !)

Quelques conseils avant de commencer :

  • N'essayez pas de ne penser à rien ou de "faire le vide" : la notion même de "zéro pensée" est assez troublante et difficile à imaginer, elle peut donc vous bloquer voire fixer votre esprit sur ce "vide" à atteindre. Or, le but est de ne fixer votre esprit sur rien de spécial !
  • Ne pensez pas que vous n'en êtes pas capable : il vous est certainement arrivé, en conduisant sur une route que vous connaissez par coeur, d 'être en "pilote automatique". Vous arrivez à bon port sans vraiment avoir prêté attention au chemin que vous suiviez ... C'est un état proche de cette "déconnexion" que vous atteindrez en méditant.
  • Ne croyez pas que méditer nécessite de s'engager dans une démarche mystique : s'il est vrai que la finalité de la méditation est spirituelle, sa technique est accessible à tous. À chacun d'y trouver son chemin vers un mieux-être. 

Comment savoir si vous avez vraiment médité ?
La réponse sera évidente : pendant une méditation, on ressent une grande détente, physique et mentale, on se surprend parfois à sourire ...
Quand la minuterie sonnera la fin de votre méditation, vous aurez l'impression de sortir d'un long sommeil, ou de revenir de loin, même si ce la n'a duré que 5 minutes ...
Après avoir médité, vous serez calme, apaisé, positif.

Alors, vous vous lancez ?

Crédit photo : Beautiful young girl meditating in autumn park - Evdokimov Maxim - Shutterstock.com

Lire également :

Stress, anxiété : des conséquences terribles pour notre organisme

Stress et santé

 

 

Suivant Les Français ne bougent pas assez !

Aucun commentaire pour "Méditation : et si vous essayiez ?"

Commentez l'article "Méditation : et si vous essayiez ?"