Ca ressemble à un film de science-fiction et pourtant c'est bien de la santé dont il s'agit.

C'est le résultat d'une étude scientifique sérieuse menée auprès de 51 patients souffrant d'une arthrose du genou (« Annals of Internal médecine ») qui nous le certifie.

Sept jours après une application de sangsues (six sangsues pendant une heure), les médecins se sont aperçus que les douleurs été significativement inférieures à celles constatées après un traitement quotidien par un gel de diclofénac (contenant un anti-inflammatoire).

Une nouvelle étude est en préparation sur 400 patients. On attend avec impatience les résultats de cette étude qui pourrait venir confirmer la précédente.

Il semble que deux applications par an de sangsues seraient suffisantes.

Brigitte Latrille dont les sangsues ont été agréées par la FDA (food drug administration) est persuadée que ces vers annélides ont un avenir certain devant eux. Elle en vend environ 20 à 25 000 par an, à une soixantaine de services de chirurgie. Il s' agit de services de chirurgie plastique, réparatrice et reconstructrice.

Brigitte Latrille, la présidente de Ricarimpex, a décidé de proposer au médecin et uniquement à eux, des séminaires concernant le traitement par les sangsues au cabinet.

Certaines pathologies telles que les acouphènes ou les gros bras ainsi que l'arthrose du genou seraient une indication à l'utilisation des sangsues en thérapeutique.

Suivant Douleur fantôme...un simulacre pour soigner!

Aucun commentaire pour "Les sangsues, le retour... !"

Commentez l'article "Les sangsues, le retour... !"