Selon un sondage récent, 64% des français ont du mal à se lever le matin et avouent être fatigués tout au long de la journée. Pas étonnant que la fatigue soit l'un des motifs les plus fréquents de consultation médicale. Mais le problème qui se pose est que la fatigue peut être le symptôme de plusieurs centaines de maladies.

Dans la moitié des cas, une origine précise ne peut pas être identifiée et dans ce cas la fatigue demeure inexpliquée. Heureusement, dans 80% des cas, elle disparaît spontanément en quelques semaines. Si elle se prolonge au-delà de 3 mois, le pronostic est cependant plus inquiétant. 

LES 8 CAUSES DE FATIGUE A NE PAS IGNORER

1. LES EFFETS SECONDAIRES DES MEDICAMENTS

En cas de fatigue, il faut commencer par faire une évaluation soigneuse des médicaments que vous prenez, si vous en prenez.

En effet, divers types de médicaments peuvent provoquer une fatigue constante dès lors qu'ils sont pris durant 2 à 3 mois (comme les somnifères, les sédatifs, les anxiolytiques, les antidépresseurs, etc).

Plus globalement, quel que soit votre médicament, vous pouvez vérifier s'il est en cause dans la fatigue en lisant la liste des effets secondaires sur les notices et en envisageant de faire une pause thérapeutique avec l'accord de votre médecin.

 

2. LES APNEES DU SOMMEIL

La fatigue constante est un des symptômes caractéristiques des apnées du sommeil. Cette maladie se manifeste par des arrêts involontaires de la respiration pendant le sommeil, quelques dizaines de secondes, plusieurs fois par heure.
Vos nuits sont alors constamment entrecoupées de micro-réveils, quand vous reprenez bruyamment votre souffle et il est donc impossible d'entrer en phase de sommeil profond, celui qui est vraiment réparateur. Il en résulte que vous êtes toujours aussi fatigué au réveil.

Malheureusement, ceux qui en souffrent ignorent généralement en être atteints et le trouble est largement sous-diagnostiqué, alors qu'il concerne 4 à 5% de la population. Les hommes sont plus couramment touchés, mais les femmes peuvent aussi l'être, et avec l'âge il devient plus fréquent.

Retrouver une bonne hygiène de vie donne parfois de très bons résultats :

  • perte de poids si vous êtes en surpoids
  • arrêt du tabac et de l'alcool le soir
  • suppression des somnifères ou des anxiolytiques sédatifs
     
  • un bilan ORL peut également être réalisé afin de vérifier qu'il ne s'agit pas d'une inflammation chronique du nez
  • il est aussi possible de porter une orthèse dentaire afin de garder les voies aériennes bien ouvertes
  • enfin le port la nuit d'un masque qui pousse l'air dans la gorge ou une chirurgie peuvent être envisagés

 

3. UN MANQUE DE VITAMINE D

Parmi ses multiples fonctions, la vitamine D est essentielle au fonctionnement du cerveau. La vitesse à laquelle les neurotransmetteurs – ces molécules qui véhiculent les messages de nos émotions – sont fabriqués, dépend d'une enzyme qui utilise de la vitamine D. En cas de déficit, la fatigue, voire une déprime, s'installe. Généralement cette fatigue est accompagnée de faiblesses musculaires, toujours à cause du manque de vitamine D.

 

4. UN DYSFONCTIONNEMENT DE LA THYROIDE

Après 50 ans, jusqu'à 20% des adultes présenteraient un dysfonctionnement de la glande thyroïde, parfois sans le savoir.
La glande thyroïde, située dans la partie avant du cou, produit des hormones qui exercent de nombreux effets sur le métabolisme et le développement de l'organisme (comme la croissance du squelette et de le développement du système nerveux). Lorsque la thyroïde ne produit pas suffisamment d'hormones, le métabolisme tourne au ralenti, ce qui entraîne une prise de poids, une sensibilité au froid et une envie constante de dormir.
Ces signes s'installent progressivement et si discrètement que le diagnostic est souvent très long : on confond aisément avec une dépression !

Pour savoir si un problème de thyroïde est en cause, il suffit de mesurer son taux de TSH, une hormone produite par le cerveau et qui contrôle le fonctionnement de la glande thyroïde.
Si le résultat est inférieur à 0,5, cela signifie que la glande est hyperactive. Si le résultat est supérieur à 2,5, cela signifie que la glande est hypoactive.

 

5. UN DESEQUILIBRE DU TAUX DE SUCRE

Si votre journée est faite de hauts et de bas, avec des passages épuisants notamment en fin de matinée, vous êtes peut-être victime d'hypoglycémie réactionnelle. Cela se produit lorsqu'on consomme des aliments dont le sucre passe trop rapidement dans le sang.

Ces aliments sont dits « à index glycémique élevé ». Quand on en consomme, le taux de sucre dans le sang augmente rapidement, ce qui stimule fortement la production de l'insuline, l'hormone chargée de réguler le sucre.
En réaction à l'insuline, le taux de sucre chute, mais trop brutalement, et le corps se retrouve en situation de manque de sucre avec une baisse d'énergie subite.
Ce phénomène paradoxal est appelé « hypoglycémie réactionnelle ». Pour beaucoup de personnes, cela se produit typiquement en fin de matinée.

Pour éviter au sucre sanguin de jouer les montagnes russes, favorisez les aliments à index glycémique bas, le taux de sucre demeurera plus stable et l'énergie plus régulière.

 

6. UN MANQUE OU UN EXCES DE FER

Certaines causes de fatigue sont faciles à diagnostiquer. Encore faut-il faire la bonne prise de sang.

En mesurant le taux de ferritine, on peut obtenir un état des réserves de notre organisme en fer.
Lorsque le résultat est inférieur à 50µg/L les réserves sont encore suffisantes pour les besoins essentiels de l'organisme, mais on commence déjà à ressentir de la fatigue ou de la déprime. Dans ce cas, une supplémentation en fer peut régler le problème en mois de 3 semaines.

A l'inverse, un taux supérieur à 200µg/L est très élevé et indique que l'organisme stocke exagérément le fer. Cela peut être le signe d'une maladie génétique assez fréquente : l'hémochromatose, mais pas seulement.
Dans ce cas, il est nécessaire de pousser les examens avec son médecin ou avec un médecin hématologue (spécialiste du sang). Le seul traitement efficace de cette maladie reste le don du sang, pour éliminer l'excès de fer.

 

7. UNE INTOLERANCE ALIMENTAIRE

Nombreux sont ceux qui souffrent d'une intolérance alimentaire sans même le savoir. Celle-ci peut apparaître de façon spontanée et engendre une réaction inflammatoire conduite par le système immunitaire dans les intestins. Au fil du temps, l'inflammation devient chronique.

Les intolérances les plus fréquentes sont dues aux produits laitiers et au gluten et les troubles qui y sont liés disparaissent quand on exclut totalement ces aliments. D'autres aliments sont de plus en plus incriminés dans les intolérances alimentaires : le soja, le maïs et le quinoa.

 

8. LE STRESS

Fatigue et stress vont très souvent de pair : rythme de vie intense, sollicitations constantes, tensions répétées, etc. La fatigue qui est la manifestation d'un stress chronique s'accompagne d'irritabilité, de difficultés de concentration, de démotivation ou de ruminations mentales.

Mais le stress n'est pas uniquement dû à un mode de vie trépidant, il peut aussi venir de l'intérieur de l'organisme. Tout microtraumastisme, toute douleur ou toute atteinte infectieuse sont également des sources de stress.

Si les agents stressants reviennent de façon chronique, l'organisme peut être submergé et on devient incapable de récupérer. Plusieurs symptômes peuvent apparaître :

  • frilosité
  • problèmes de transit
  • douleurs musculaires dans le dos ou dans les jambes
  • fragilité face aux infections, etc

Ces symptômes s'expliquent par l'inflammation généralisée de l'organisme en cas de stress chronique et d'absence de récupération.

Quand le sommeil ne suffit plus, il est important d'agir avant que les choses n'empirent :

  • faire du sport à l'intensité modérée
  • prendre un complément alimentaire multi-vitamines
  • s'informer sur des méthodes efficaces de relaxation
  • éventuellement consulter un sophrologue ou même un psychologue si l'esprit est trop encombré

 

LE MEILLEUR MEDICAMENT CONTRE LA FATIGUE !

Il existe un médicament très efficace contre la fatigue, sans aucun effet secondaire, qui ne nécessite aucune ordonnance. Lorsqu'il est bien utilisé en cas de fatigue persistante, il réduit efficacement la fatigue dans 2/3 des cas.

Ses effets secondaires sont nombreux :

  • il améliore la concentration et les capacités de raisonnement
  • il aide à perdre du poids
  • il améliore le traitement de maladies graves comme le diabète et le cancer

Autre effet : il diminue le risque de maladies cardiaques et notamment d'infarctus beaucoup plus efficacement que les médicaments qu'on ne vous prescrit jamais, C'EST LE SPORT !

Voici son mode d'emploi en cas de fatigue :

  • commencez par des activités simple comme du jardinage ou de la marche
  • puis orientez-vous progressivement vers des activités plus intenses, mais sans vous mettre en trop grande difficulté : vélo, course à pied, natation, etc

L’efficacité du traitement réside avant tout dans la régularité, nul besoin d'être un champion.

 

Crédits photos : 
Junge Frau sitzt gähnend und schläfrig im Büro​ - Jeanette Dietl​ - Fotolia.com
医薬品 - cassis - Fotolia.com 
Man snoring and his wife covering ears - Antonioguillem - Fotolia.com
vitamin pills on white background - kaiskynet - Fotolia.com
Woman Gets Ultrasound Of The Thyroid From Doctor - Andrey Popov - Fotolia.com
White sugar cubes in spoon on wooden background - windu - Fotolia.com
Iron symbol - Fe. Element of the periodic table zoomed wi - vchalup - Fotolia.com
Gluten intolerance and diet concept. Woman refuses to ea - glisic_albina - Fotolia.com
Depressed business woman - Kaspars Grinvalds - Fotolia.com
Gruppe Männer und Frau beim Functional Training im Fitnessstudio - Kzenon - Fotolia.com

Suivant LA REGLISSE

Aucun commentaire pour "LES 8 CAUSES DE FATIGUE A NE PAS IGNORER "

Commentez l'article "LES 8 CAUSES DE FATIGUE A NE PAS IGNORER "