On le sait, toute médaille a son revers, et les progrès technologiques qui nous facilitent la vie ont parfois des conséquences néfastes sur notre santé.
S’il n’est évidemment pas question de revenir en arrière et de se priver des avancées techniques, il convient de connaître leurs dangers et d’apprendre à s’en protéger.

Les avis sur la dangerosité du Wi-Fi sont partagés.
Étant donné l’enjeu majeur pour la santé que cela représente, nous avons décidé de vous donner les arguments des uns et des autres afin que vous décidiez s’il convient ou non de prendre des mesures de protection pour vous et vos enfants.

Le Wi-Fi, un tueur dans la maison ?

Qu’est-ce que le Wi-Fi ?

Le Wi-Fi est un système permettant de se connecter à l’Internet sans utiliser de câbles.
Pour cela, il émet des signaux appelés WLAN, qui sont des ondes électromagnétiques. Ces ondes ont une fréquence de 2400 MHz, soit quasiment celle des fours à micro-ondes (2450 MHz). – voir tableau des fréquences en bas d’article.

Pourquoi le Wi-Fi est-il accusé d’être dangereux pour la santé ?

Les ondes électromagnétiques émises par le Wi-Fi ont une fréquence de 2400 MHz. Cette fréquence provoque l’agitation des molécules d’eau : c’est ainsi que fonctionnent les fours à micro-ondes, en « agitant » les molécules d’eau contenues dans les aliments à une vitesse telle qu’elles chauffent.
Or, le corps d’un adulte est constitué d’eau à 65%, et celui d’un enfant contient 75% d’eau, essentiellement dans le cerveau. Les ondes émises par le Wi-Fi engendrent donc une pénétration de chaleur à l’intérieur du crâne.

Quelles sont les conséquences supposées d’une exposition aux ondes du Wi-Fi ?

Conséquences au quotidien :

  • maux de tête intenses, fréquents
  • problèmes de concentration
  • problèmes de mémoire
  • troubles du sommeil
  • fatigue chronique
  • douleur dans les oreilles
  • acouphènes
  • vertiges

Conséquences à long terme :

  • baisse de la fertilité masculine
  • augmentation du risque de développer un cancer
  • perturbations génétiques irréversibles
  • dérèglement hormonal
  • perturbations du système immunitaire

Les enfants sont particulièrement vulnérables, y compris avant leur naissance !
Ainsi, au vu des symptômes provoqués par les ondes du Wi-Fi (problèmes de concentration, de mémorisation, troubles du sommeil) peut-on se demander si le fameux TDAH (Troubles de l'Attention et Hyperactivité) qui frappe de plus en plus d'enfants (et d'adultes !) ne serait pas en réalité une conséquence de cette surexposition aux ondes électromagnétiques ... 

Que disent les autorités ?

En France, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail a publié en 2013 un rapport selon lequel aucun lien n’avait été établi entre ces symptômes et le Wi-Fi, à part, peut-être, une augmentation du risque de tumeur cérébrale pour les gros utilisateurs de téléphones portables.

Au niveau européen, le Parlement Européen et l’Agence Européenne de l’Environnement ont déclaré que le Wi-Fi n’est pas dangereux, mais le Conseil de l’Europe recommande sans ambiguïté d’abandonner le Wi-Fi dans les écoles.

En Allemagne, suite à l’appel de milliers de médecins qui ont dénoncé les dangers des ondes électromagnétiques (appel de Fribourg), le gouvernement a créé l’Office Fédéral pour la Protection contre les Radiations (Bundesamt für Strahlenschutz).

En Angleterre, en Autriche et en Allemagne, le Wi-FI a été interdit dans les écoles.

Au Canada, des experts, parmi lesquels le Dr Martha Hebert de la faculté de médecine de Harvard, considèrent qu’il peut y avoir un lien entre l’autisme et l’exposition à des champs électromagnétiques car les ondes pénètrent profondément dans le cerveau des enfants et peuvent y endommager des cellules.

Aux USA, l'Académie américaine de Pédiatrie a démontré les conséquences de l'exposition aux ondes émises par un téléphone portable sur des rats (cancers notamment), effets comparables de façon certaine avec ceux constatés sur les humains téléphonant en moyenne 30mn par jour pendant 10 ans.
À noter que depuis, les vendeurs de téléphones portables sont obligés de prévenir leurs clients que s'ils portent sur eux un appareil allumé et connecté à la Wi-Fi, ils risquent de dépasser les normes d'exposition aux  rayonnements de radiofréquence autorisées.

Qui a raison ?

Les arguments de ceux qui considèrent que le Wi-Fi est dangereux pour la santé et qui contestent les analyses officielles sont les suivants :

  • les normes de références servant aux études qui concluent à la non-dangerosité du Wi-Fi sont mauvaises : les valeurs considérées comme officiellement dangereuses sont trop hautes
  • l’enjeu industriel est trop grand, et donc les résultats sont faussés pour protéger les grands fournisseurs d’internet

 

 

 

Dans le doute, on peut prendre certaines mesures pour se protéger, et protéger les enfants, des ondes du Wi-Fi

  • désactiver le Wi-Fi quand on ne l’utilise pas
  • déconnecter le Wi-Fi avant de se coucher
  • ne pas placer la box dans une chambre
  • remplacer les téléphones fixes sans fil (DECT) par des filaires

 

 

 

 

 

Tableau des fréquences des principaux appareils utilisés dans une maison :

  • Interphone de surveillance de bébé : 40,7 MHz
  • Talkie-Walkie : 446 MHz
  • Téléphone mobile 2G : 900 MHz ou 1800 MHz
  • Téléphone fixe sans fil (DECT) : 1900 MHz
  • Téléphone mobile 3G : 2100 MHz
  • Bluetooth : 2400 MHz
  • Wi-Fi : 2400 MHz à 5000 MHz
  • Four à micro-ondes : 2450 MHz
  • WiMax : 3500 MHz

(source : protection-onde.fr)

Pour en savoir plus sur ce sujet :
Exposition aux champs électromagnétiques et stress cellulaire

Impact de l'exposition aux champs électromagnétiques sur le système neurologique

Impact de l'exposition aux champs électromagnétiques sur les gèens et l'ADN

Exposition aux champs élecrtomagnétiques : quelles précautions prendre ?

Une meilleure santé en diminuant son exposition aux champs électromagnétiques "basse fréquence" potentiellement cancérigènes

robinsdestoits.org
 

Crédits photos :
sain-et-naturel.com
Wifi : notre santé ne tient qu’à un fil – robinsdestoits.org 

Suivant [Quizz] Où se situe votre pancréas ?

Aucun commentaire pour "Le Wi-Fi, un tueur dans la maison ?"

Commentez l'article "Le Wi-Fi, un tueur dans la maison ?"