L'été approche et un mal méconnu qui ne touche que les enfants va encore frapper dans les piscines et sur les plages... 

La noyade sèche : un danger mortel méconnu

 

 

LES SYMPTÔMES QUI DOIVENT VOUS ALERTER

  • toux lourde et persistante
  • teint gris
  • toux avec rejet d'eau
  • douleurs thoraciques
  • respiration difficile
  • fatigue intense
  • humeur changeante
  • lévres bleues
  • état apathique
  • maux de ventre
  • ventre gonflé
  • douleurs au niveau des épaules

Si votre enfant présente l'un de ces symptômes après une baignade, que ce soit le jour même ou dans les jours qui suivent (jusqu'à 1 semaine après le bain), amenez-le immédiatement aux urgences.

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA NOYADE SÈCHE ?

La noyade sèche peut toucher un enfant qui avale de l'eau par accident, qui "boit la tasse".
L'eau arrive dans les poumons et provoque une insuffisance respiratoire.
L'enfant va progressivement manquer d'oxygène et ses organes vont défaillir les uns après les autres, jusqu'à l'arrêt cardiaque.

Les enfants en sont les principales victimes car leurs poumons ont moins d'alvéoles que ceux des adultes et sont donc plus rapidement submergés par le liquide.

Le principal  danger de la noyade sèche est que rien à priori ne laisse supposer que l'enfant est en danger de mort : on s'aperçoit parfois à peine qu'il a bu la tasse, on n'y accorde généralement pas grande importance dès qu'il semble aller mieux, et on peut attribuer la fatigue qu'il ressent ensuite à ses jeux aquatiques.

QUELS SONT LES LIEUX LES PLUS RISQUÈS ?

Partout où un enfant peut "boire la tasse" : à la plage évidemment, mais aussi à la piscine, et même dans sa baignoire !

COMMENT PROTÉGER SON ENFANT ?

La meilleure prévention est la prudence.
NE LAISSEZ JAMAIS VOTRE ENFANT SEUL AU BORD DE L'EAU, OU DANS L'EAU : QUELQUES SECONDES SUFFISENT POUR QU'UN ACCIDENT ARRIVE.

 

 

Suivant Baume du tigre : quand et comment l'utiliser

1 commentaire pour "La noyade sèche : un danger mortel méconnu"

Commentez l'article "La noyade sèche : un danger mortel méconnu"