L'électrochimiothérapie est une nouvelle technique inventée par Lluis Mir qui est directeur de recherche au CNRS, institut Gustave Roussy.

Grâce à une collaboration entre plusieurs chercheurs européens, ce nouveau traitement permet de traiter les métastases cutanées c'est-à-dire les cellules cancéreuses apparaissant au niveau de la peau et provenant d'un cancer situé ailleurs dans l'organisme, ainsi que les métastases sous-cutanées (en dessous de la peau).

L'électrochimiothérapie a pour but d'appliquer des impulsions électriques au contact des métastases, en utilisant un appareil portant le nom de Cliniporator.

Le Cliniporator possède la capacité de rendre la membrane des cellules cancéreuses temporairement perméables, améliorant infiniment de ce fait le pouvoir thérapeutique des médicaments anticancéreux utilisés.

Autrement dit la chimiothérapie préalablement administrée devient des milliers de fois plus efficaces que la chimiothérapie administrée de manière classique.

L'électrochimiothérapie, indépendamment de la tumeur de départ, est extrêmement efficace. Ceci a été prouvé grâce à à l'étude ESOPE.
L'utilisation de cette méthode a permis de faire régresser près de 75 % des tumeurs totalement et 10 % partiellement en une seule séance. Les quantités de médicaments utilisés sont très basses. Il s'agit classiquement de la bléomycine et du cisplatine qui ne provoquent plus, dans ce cas, d'effets délétères (effets secondaires, en particulier la chute des cheveux, des nausées, des vomissements, de la fatigue etc.) comme c'est le cas habituellement au cours de la chimiothérapie classique. D'autre part le traitement est particulièrement court et peut être utilisé pour réduire la taille des tumeurs, permettant ainsi de sauvegarder, dans la plupart des cas, l'organe atteint.

Suivant L'association anesthésie et phytothérapie n'est pas toujours conseillée

Aucun commentaire pour "L'électrochimiothérapie révolutionne le traitement du cancer"

Commentez l'article "L'électrochimiothérapie révolutionne le traitement du cancer"