C'est la question que se sont posés des chercheurs italiens de la fondation Ramazzini.

Grâce à une étude portant sur 1800 rats, ces chercheurs ont noté une augmentation de la fréquence des cancers du sang directement dépendante de la quantité d'aspartam avalée par ces animaux. L'Afssa (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) laisse entendre la même chose.

La directrice de l'évaluation des risques, Muriel Eliaszewicz, insinue que la méthodologie utilisée pose de nombreuses interrogations.

Pour Jean-François Narbonne, qui est toxicologue au CNRS, il serait sans doute nécessaire de déconseiller les édulcorants aux individus qui ne sont pas diabétiques ou qui ne présentent pas de surpoids, étant donné le risque cancérigène potentiel lié à l'utilisation de l'aspartam.

Suivant Avantages de la microchirurgie de la hernie discale.

Aucun commentaire pour "L'aspartam est-il cancérigène ?"

Commentez l'article "L'aspartam est-il cancérigène ?"