Le coup de chaleur risque de mettre la vie d'un patient en péril.

Au départ on constate une élévation de la température du corps qui dépasse 39° centigrades. Assez rapidement apparaissent d'autres symptômes (maux de tête, coloration rouge de la peau accélération du pouls).

Si la température corporelle dépasse 40° centigrades, des troubles digestifs et un comportement anormal sont susceptibles d'apparaître.

Si aucun traitement n'est mis en place rapidement le malade présentera des troubles cardiaques et respiratoires.

La conduite à tenir est la suivante :

1) Il faut tout d'abord déshabiller le patient.
2) Humecter la peau du patient à l'aide d'un vaporisateur ou de linge trempé dans de l'eau.
3) Faire prendre un bain d'eau froide.
4) Appliquer de la glace si la température ne descend pas.

Le médecin, devra si nécessaire Injecter des benzodiazépines (médicaments du système nerveux central) et éventuellement faire une perfusion de sérum physiologique (sérum salé isotonique).

Bien entendu avant d'en arriver à cette situation extrême, il est préférable de faire preuve de bon sens de façon à éviter une élévation trop importante de la température corporelle. Les individus le plus souvent atteint sont le vieillard et le jeune enfant mais également les personnes présentant une pathologie lourde (insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, diabète, troubles hormonaux graves etc.).

La prévention consiste à effectuer des gestes très simples:

  • Fermer les volets
  • Faire boire suffisamment
  • Tendre un linge mouillé devant la fenêtre
  • Faire fonctionner un ventilateur devant un bloc de glace
  • Prendre des bains d'eau fraîche
  • Humecter la peau

Remarque : une étude récente n'a pas montré l'intérêt de certains médicaments pour faire baisser la température centrale du corps, il s'agit des antipyrétiques et plus particulièrement du paracétamol.

Suivant Un vaccin contre la nicotine, est-ce possible et efficace?

Aucun commentaire pour "Canicule, conduite à tenir en urgence."

Commentez l'article "Canicule, conduite à tenir en urgence."