Une étude du groupe américain Kaiser Permanente (Oakland, Californie), publiée dans le Journal of the National Cancer Institute, a démontré un lien fort entre la consommation de produits laitiers riches en matières grasses et le taux de survie à long terme suite à un cancer du sein.

Cancer du sein et produits laitiers

Quel est l'impact de l'alimentation, et plus particulièrement des produits laitiers, sur l'évolution d'un cancer du sein ?

Pour répondre à cette question, des chercheurs ont étudié et suivi, pendant 12 ans, 1893 femmes ayant eu un diagnostic de cancer du sein 2 ans auparavant.

Leur objectif était de découvrir si certaines habitudes alimentaires avaient ou non un impact sur l’évolution de ce cancer, et notamment de comparer les taux de survie de ces femmes selon qu’elles consommaient ou pas des produits laitiers riches en matières grasses.

Pourquoi s’intéresser particulièrement au lait ?

La plus grande partie des cancers du sein sont hormono-dépendants, c’est-à-dire qu’ils sont liés aux oestrogènes : des études ont démontré que ces hormones féminines stimulent le développement des cellules cancéreuses.

Or, en Occident, le lait que nous consommons vient de vaches qui sont enceintes (elles sont inséminées 1 fois par an et produisent donc du lait en permanence), et le taux d’oestrogènes augmente chez les mammifères pendant la grossesse.
Ces oestrogènes se trouvant essentiellement dans la graisse, leur taux est nettement plus élevé dans les produits laitiers riches en matières grasses.

Déroulement de l’étude

Toutes les femmes participant à cette étude avaient été diagnostiquées comme porteuses d’un cancer du sein à un stade précoce.

Au début de l’étude, les chercheurs leur ont demandé leur niveau de consommation de :

  • lait frais
  • beurre
  • lait concentré
  • desserts laitiers (crèmes glacées, crème anglaise, flan, pudding, …)
  • fromages
  • yaourts
  • boissons faites avec du lait (chocolats chauds, latte, …)

On leur a reposé les mêmes questions 6 ans plus tard : quels produits laitiers avaient-elles consommé ? À quelle fréquence ? Dans quelle quantité ?
La majorité des femmes interrogées pour l’étude consommaient des produits allégés en graisses, mais les portions de produits laitiers riches en matières grasses étaient presque 2 fois plus grandes que celles des produits pauvres en matières grasses.

Résultat de l’étude

Les chercheurs ont constaté que les femmes qui consommaient des quantités importantes de produits laitiers riches en matières grasses (au moins 1 fois par jour) multipliaient par 1,5 le risque de mourir à cause de leur cancer du sein.

Source : High-fat dairy products linked to poorer breast cancer survival

Lire également :

Les produits laitiers ne sont pas nos amis pour la vie

Manger trop de viande rouge augmenterait le risque de cancer du sein

Cancer du sein : certains anti-hypertenseurs accusés d'accroître les risques

Dépistage du cancer du sein : une prise de sang suffit !

Cancer du sein, cancer de la prostate : la mélatonine bloque le développement de la tumeur

Cancer du sein : un nouveau traitement révolutionnaire

Crédit photo : Assortment of dairy products - Alexpro9500 - Shutterstock.com

Suivant Les bienfaits de la chlorophylle

Aucun commentaire pour "Cancer du sein et produits laitiers"

Commentez l'article "Cancer du sein et produits laitiers"